DogMan

Film en streaming complet vf et vostfr hd

regarder ou telecharger le film DogMan en streaming complet hd vf et vostfr replay gratuit vod sans limite et sans inscrption compatible chrome cast sur mobile tablette pc console

L’incroyable histoire d’un enfant, meurtri par la vie, qui trouvera son salut grâce à l’amour que lui portent ses chiens.
    160
   
160+108160

 

 

  • mercilienmortthankyouplusunUnDeuxtrois
    quatrecinqsixsepthuitneufdix

Sifu987

 

0

 

 

En réponse à Stairway to nowhere,

Ton commentaire est incompréhensible et totalement dénué de sens. Tu dois être du style "vieux-jeu" comme on dit chez nous et uniquement apprécier les antiquités liées à ton âge avancé. Et surtout, le fait d'employer du vieux français pour venir commenter sur un site de streaming. Déjà, je te rassure, je crois être le seul à avoir lu ton commentaire. Mais tes expressions n'ont pas lieu d'être sur un "site" comme celui-ci sans compter que le film et son concept dépasse de loin la plupart des films préexistants dont la majorité n'ont pas de scénarios crédibles. A bon entendeur ;)

 

 

 


Par Sifu987 | Premium 20.05.2024
LaFéePachier

 

0

 

 

une pure merveille

 

 

 


Par LaFéePachier | Premium 5.05.2024
Dolwens

 

0

 

 

énorme film merci FS!!!!!

 

 

 


Par Dolwens | Premium 29.05.2018
nadnass

 

0

 

 

j'ai adoré!

 

 

 


Par nadnass | Premium 31.08.2021
flowibanez

 

0

 

 

Excellent!
Un Besson qui sort de ses sentiers battus et vous retourne les tripes. (et l'acteur qui fait Piaf mieux que Cotillard, en même tps...;)
Thx FS

 

 

 


Par flowibanez | Premium 2.10.2018
Algerino

 

0

 

 

Un petit bijou !

 

 

 


Par Algerino | Premium 12.04.2017
Kenshindo

 

0

 

 

Bonjour,

en lisant certains commentaires, j'ai ressenti de la peine face à un jugement très dur.
Beaucoup de ces commentaires doivent probablement venir de personnes qui n'ont jamais connu la maltraitance pendant leur enfance (et tant mieux pour eux) et ne savent pas à quel point on peut se retrouver brisé en devenant adulte.
Les animaux deviennent alors les seuls amis en qui on peut avoir confiance, car on ne connait que trop les côtés pervers, fourbes, manipulateurs de l'humain.
J'ai trouvé que cette douleur est très bien transmise dans ce film et il est vrai que tout ceci est certainement dû à la prestation de Caleb Landry Jones (que j'avais découvert dans "Byzantium"), qui est superbe.
Je pense d'ailleurs que je n'ai pas remarqué certains défauts du film grâce à lui.
Je ne regardais plus de Besson depuis longtemps et j'ai bien failli passer à côté de ce film, pensant qu'il me déplairait... ce qui n'a pas été le cas.
J'ai trouvé dommage que le lien des chiens et de l'homme, n'ait pas été assez exploité, qu'il ait même été survolé, alors que le titre du film et son synopsis laissaient présager le contraire.
Quoiqu'il en soit, j'ai énormément apprécié ce film... et ma chienne aussi, qui n'a pas beaucoup débloqué de l'écran. :D

 

 

 


Par Kenshindo | Premium 25.12.2023
Visiteur Val

 

0

 

 

Splendide

 

 

 


Par Visiteur Val | Non Premium --
Zsarah

 

0

 

 

Ce film est vraiment super j'ai adoré captivant du début à la fin. N'écoute absolument pas les commentaires négatif des personnes négatives. Ce film en vaut vraiment le détour

 

 

 


Par Zsarah | Premium 15.06.2023
Stairway to nowhere

 

-1

 

 

Ce film, qui aurait pu faire un drame intéressant sur l'abandon et l'exclusion, se retrouve finalement "le cul entre deux chaises", à mi-chemin entre l'inclusion à l'américaine -c'est-à-dire celle pratiquée à coup de forceps idéologique et faussement intellectuel- et la poésie de tâcheron, teintée de ce que l'on pourrait être tenté de reconnaître comme étant la patte de Besson, mais qui ne l'est pas, puisque hélas conformée à une nomenclature de production de plus en plus dérangeante pour les yeux avertis. Il ne suffit donc pas du fameux travelling avant pré-générique, de l'apparition caricaturale et irréfléchie des différents protagonistes, d'une inutile violence et d'un noir semi-profond pour en faire une "œuvre véritable" au même sens que l'était Nikita, avec qui l'on fait souvent le parallèle, mais qui, sans aller jusqu'à cristalliser un réalisateur dans l'époque où il était le plus inspiré, était une réalisation bien supérieure en tous points à ce bâclé de bien-pensance et d'incohérence scénaristique.

 

 

 


Par Stairway to nowhere | Non Premium --